Sélectionner une page

L’eau se fait rare dans les marigot.

Aquaponie

Chaque mois, nous achetons du poisson fumé à ajouter au repas des étudiants du LAP. Nous cherchons donc une solution pour avoir notre propre ferme piscicole.

Pour élever des poissons, il faut de l’eau. La plupart des systèmes nécessite beaucoup d’eau et l’eau est ensuite éliminé. Cette eau peut être utilisée pour fertiliser certaines terres, mais le volume d’eau nécessaire est plutôt important.

Une autre technique consiste à disposer d’un système de circulation d’eau; l’eau sortant du réservoir à poissons peut être utilisée pour faire pousser des légumes.

L’eau n’est pas facilement disponible au Burkina, cette solution a donc un aspect intéressant si elle fonctionne.

Nous allons essayer de mettre en place un de ces systèmes dans notre bureau à Bobo Dioulasso. L’équilibre entre le nombre / la taille des poissons et les nutriments pour les plantes est la clé de ce système.

Nous pouvons trouver tout le matériel nécessaire pour ce prototype au Burkina. Seul la pompe à eau doit être importée. Si le projet fonctionne, nous le mettrons en place au LAP. Ce sera un outil de formation pour les étudiants et une production de poissons et de légumes.

Vincent, un jeune français qui arrive ce dimanche, sera là pour nous aider pour ce projet. Nous vous ferons savoir comment cela se développe.

Apiculture at the LAP

La récolte de miel approche. Le calendrier de récolte change chaque année en fonction du calendrier de la floraison des arbres. Soro, notre expert en apiculture parcourt les villages pour examiner la quantité de miel dans les ruches. Parfois, si la ruche est trop pleine, la vieille reine essaimera hors de la ruche avec un groupe d’abeilles.

Ce samedi, je suis allé avec lui au LAP où nous avons 22 ruches. Nous avions vu des essaims dans les arbres et nous voulions également déplacer un essaim qui avait trouvé un logement entre le toit et le plafond dans la salle de stockage de notre atelier. Il est là depuis au moins deux ans et crée des problèmes chaque fois que nous nous déplaçons dans cette zone.

Désolé pour la qualité médiocre de la photo, mais il n’est pas facile d’ajuster les réglages lorsque vous portez de gros gants de protection. Nous avons installé une ruche à proximité pour capturer l’essaim.

Quelle grande surprise lorsque nous avons vu la quantité de miel produite par cet essaim, environ 40 kg de miel brut.

Nous avons également examiné 2 ruches pour voir la quantité de miel disponible. La récolte semble prometteuse et nous récolterons la semaine prochaine. Nous devrions pouvoir faire une deuxième récolte en avril car il y a encore beaucoup de fleurs dans les champ

Étudiants, Soro et un professeur

Une barrette avec du miel et des alvéoles operculées.

Le long des routes

Corbeau bleu avec des yeux un peu effrayant

Fruit du néré

 Guiera senegalensis est une des plantes les plus utilisées pour des médicaments en Afrique de l’Ouest.

Citations de la semaine 

« Ce sont toujours les cons qui l’emportent. Question de surnombre ! »Fréderic Dard

« Les psychiatres, c’est très efficace. Moi, avant je pissais au lit, j’avais honte. Je suis allé voir un psychiatre, je suis guéri. Maintenant, je pisse au lit, mais j’en suis fier. » Coluche

Je vous souhaite une bonne semaine,

Hervé

Restez au courant de nos développements!