Aujourd’hui c’est la journée internationale de la femme. Elle est très célébrée en Afrique, mais il paraît qu’il y a très peu de célébrations dans les pays développés. Les célébrations en Afrique sont devenues une affaire commerciale plus que d’avancer vers l’égalité des sexes. Au moins un jour dans l’année, il est rappelé que les femmes doivent être célébrées……

Compétition sportive des étudiants du LAP

En début d’année scolaire 2019-2020, le LAP s’est inscrit pour participer à la compétition sportive des lycées.

La première étape a été de sélectionner les élèves du LAP en fonction des performances. Seuls des étudiants bénévoles ont participé. Onze d’entre eux (6 garçons et 5 filles) se sont qualifiés pour différentes courses (80 mètres, 100 mètres, 800 mètres et 1.500 mètres).

La prochaine étape a eu lieu dimanche dernier lorsque les 11 étudiants sont venus à Bobo Dioulasso pour compéter avec  d’autres étudiants de la province. Sur les 11, 8 se sont qualifiés (6 garçons et 2 filles) pour la prochaine étape, ouverte aux étudiants de la région, qui aura lieu dimanche prochain. Après ceci, s’ils se qualifient, ce sera une compétition à Ouagadougou pour le titre national.

Départ de la course du 80 metres

Nathalie lors de son 800 mètres et en dessous première et deuxième place pour Seydou et Baba au 100 mètres

Pour contrôler la course, ils ont un groupe de personnes sur le côté gauche avec des chronomètres. Chacun d’eux mesure le temps d’une allée. Sur le côté droit, l’autre groupe de personnes a également une allée qui leur est affectée. Ils doivent regarder où finit le coureur de leur couloir puis ils vont vers eux et les placent par ordre avant de les diriger vers la table d’enregistrement.

Beaucoup d’étudiants du LAP considéraient cette activité comme un travail supplémentaire car elle impliquait de l’entrainement. Beaucoup ne se sont pas portés volontaires. Maintenant qu’ils ont vu que certains étudiants vont en «ville», je suis sûr que nous aurons beaucoup plus de bénévoles l’année prochaine.

Augmentation des protéines dans le programme du déjeuner à l’école primaire en responsabilisant les élèves

Nous fournissons du riz, de l’huile et du sel aux écoles primaires pour le programme de cantine dans les écoles primaires. Les parents doivent fournir environ 3,5 kg de haricots. Cela ne se produit que si nous avons les fonds pour le programme de la cantine.

Grâce au financement de Luxembourg Développement, nous allons mettre en place un programme qui responsabilise les élèves pour une partie du programme de la cantine et augmenter sa teneur en protéines.

Le plan est de donner à chaque élève 1 kg de semences certifiées de haricots locaux et 100 ml d’huile de neem pour le traitement contre les insectes. Les graines devront être semées par les élèves sur une surface de 1/16 Ha avec l’aide de leurs parents. La récolte de ce petit champ devrait rapporter entre 40 et 65 kg de haricots selon la qualité du sol.

Dès la récolte, l’élève doit apporter 25 kg de sa récolte  à l’école. Sur les 25 kg, 15 kg sont destinés au programme de la cantine et les 10 kg restants sont vendus pour avoir des fonds pour acheter des graines, de l’huile de neem et s’occuper de la logistique pour l’année suivante. Nous fournissons également des bidons en plastique pour protéger les haricots contre les insectes

Cela signifie qu’il y a 4 fois plus de haricots disponibles pour la cantine, donc 4 fois plus de protéines.

S’il n’y a pas de riz et pas d’huile, il restera 80gr de haricots disponibles par jour d’école pour le déjeuner. Pas beaucoup, mais mieux que rien.

Le plan est bon, mais la mise en œuvre n’est pas facile. Cela nécessite beaucoup de discussions avec les associations de parents d’élèves. Nous avons déjà présenté le projet dans 7 écoles et il nous en reste encore 5.

Un facteur important pour le succès du programme sera la motivation des enseignants du primaire.

Citations de la semaine

Pendant la majeure partie de l’histoire, l’homme a dû combattre la nature pour survivre; en ce siècle, il commence à réaliser que, pour survivre, il doit la protéger. Jacques-Yves Cousteau

La nature est une sphère infinie dont le centre est partout et la circonférence nulle part. Blaise Pascal

Prenez bien soin de votre santé,

Hervé

Restez au courant de nos développements!