Ceci est mon dernier blog de ce voyage, écrit depuis les Pays-Bas. À cause du coronavirus, Eugénie m’a réservé pour un vol vendredi dernier. En arrivant, nous avons découvert qu’il s’agissait du dernier vol d’Air France et que le Burkina fermait ses portes samedi. Juste à temps.

C’était agréable d’être de retour à la maison, même si je me suis (Eugénie) auto-imposé une quarantaine de 15 jours .

Coronavirus au Burkina

Le Burkina est le pays le plus touché de l’Afrique de l’Ouest. Il y a déjà 80 cas et 4 morts. L’ambassadeur américain et 3 ministres ont été contaminés. Le gouvernement a mis en place un couvre-feu de 19h à 5h.

Il sera difficile d’expliquer aux villageois ce qu’est le coronavirus et ce qu’ils doivent faire pour se protéger.

Au Burkina il n’y a que 36 lits de réanimation. Il existe également une pénurie de masques de protection appropriés. Nous prévoyons d’en faire produire par notre atelier de couture qui produit normalement des kits de protection des menstruations lavables. Ces masques seront principalement destinés au personnel de santé.

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire un don afin que nous ayons des fonds pour acheter les matériaux nécessaires et produire plus de masques.

Art et Culture au projet de jardinage de Nefrelaye

Le financement initial de ce projet provient de l’association française A Petits Pas. Le financement supplémentaire pour un deuxième puits d’eau est venu de l’organisation Héphaïstos. Cette organisation est liée à la galerie «Mercurart» près d’Aubenas en France.

Nous avons demandé aux femmes du projet de peindre sur un morceau de coton blanc ce qu’elles voulaient. L’idée était de donner aux femmes une nouvelle façon de s’exprimer.

Quelques exemples des dessins des femmes:

 

Quelques dessins étonnants de femmes qui n’ont jamais utilisé de pinceau auparavant. En fait, certaines femmes ont vécu une expérience similaire il y a quelques années lorsque des membres néerlandais de l’association Zonta sont venus au village pour faire des dessins avec les enfants et les femmes.

C’était aussi un repos entre leurs multiples tâches pour les femmes. Merci à l’Aïssata (responsable de la crèche du village) qui a dirigé et instruit les femmes.

Dictons de la semaine

« Plus contagieuse que la peste, la peur se transmet en un clin d’œil. » Nikolai Gogol

« Dans ce moment de panique, je n’ai peur que de ceux qui ont peur. » Victor Hugo

Restez à la maison et restez en sécurité.

Hervé

Restez au courant de nos développements!