Après plus de 2 mois en Europe, je suis de retour au Burkina depuis une semaine. Eugénie me rejoindra début octobre.

Nous arrivons à la fin de la saison des pluies et c’est le début des récoltes.

Activités au LAP

Pendant la saison des pluies, 17 étudiants ont fait leur stage au LAP. Outre leur formation sur les cultures ou les animaux, ils ont participé à la culture de 11 hectares.

Récolte des haricots

Pour 3 classes la nouvelle année scolaire a commencé le 15 septembre et les 3 autres classes commenceront le 22 septembre. Cette année nous aurons un total de 278 étudiants. La première semaine est une semaine d’orientation pour les nouveaux étudiants et la récolte de lentilles, haricots, aubergines…

Haricots

Aubergines

 Choux

Oignons

Lentilles

tomates

En juin, nous avons acheté 125 poussins âgés de 3 jours. Nous en avons perdu 10, mais les autres sont plutôt beaux. Nous devrions avoir nos premiers œufs au LAP le mois prochain.

Pain avec, en partie, aussi des céréales locales

Nous avons construit et démarré une boulangerie sur le terrain du LAP. Le pain cuit utilise du blé, mais aussi de la farine de mil ou de maïs (environ 25%). Le démarrage n’a pas été facile. Nous avons dû trouver un bon boulanger, commencer la promotion de notre pain et nous organiser.

En ce moment nous préparons 120 pains / jour et nous prévoyons d’augmenter ce nombre à 240 d’ici le mois prochain. Les clients sont des villageois mais principalement tous les fonctionnaires des villages voisins.

Chauffage du four

 former les pains

Placement des pains dans le four

Caisson du pain

Pains à la sortie du four

Quelques nouvelles sur le Burkina

La situation en matière de sécurité dans les régions frontalières n’est toujours pas bonne. Dans notre région cependant, il est sous contrôle. Les cibles principales des terroristes sont l’armée et/ou la police. En raison de la corruption, les militaires ne sont pas très bien équipés pour attaquer les terroristes ou se défendre.

Un autre aspect de la vie au Burkina sont les grèves. Ce sont principalement des grèves de fonctionnaires. En ce moment, il y a une grève des infirmières et des médecins. Le seul moyen d’obtenir un traitement consiste à se rendre dans des cliniques privées, difficilement accessibles pour les villageois (prix et distances). Alors, les gens meurent…

Il y a aussi une grève de certains employés qui traitent des documents officiels (enregistrement de la société, certificat de nationalité, etc.). Beaucoup d’étudiants ont du mal à postuler à l’université parce qu’il leurs manque des documents.

Être fonctionnaire est toujours le travail à obtenir (quel qu’il soit). Ce mois-ci, 1.200.000 personnes tentent d’obtenir l’un des 6.000 emplois ouverts. C’est là que le népotisme et la corruption jouent un rôle important dans les résultats.

C’est une image sombre du pays, mais nous restons optimistes sur le fait que nous faisons une différence. L’un de nos objectifs est de motiver et de former les jeunes à la création d’entreprise.

Proverbe de la semaine

Robert A. Heinlein : « Les femmes et les chats font ce qu’ils veulent, et les hommes et les chiens doivent se détendre et s’habituer à l’idée. »

Albert Einstein : « Ne mémorisez jamais quelque chose que vous puissiez rechercher. »

Plus d’informations sur nos activités la semaine prochaine.

Soyez prudent,

Hervé

Restez au courant de nos développements!