Je suis de retour au Burkina depuis environ 10 jours pour environ 9 semaines.

La saison sèche a commencé depuis novembre de l’année dernière et se poursuivra jusqu’en mai de cette année. C’est une période où les troupeaux se déplacent de la partie nord-ouest du Burkina vers la partie sud-est. Ces troupeaux peuvent parcourir jusqu’à 500 km pour trouver de l’herbe.

Situation sécuritaire au Burkina

Je suis sûr que vous avez entendu ou lu à propos d’attaques terroristes contre des militaires mais aussi contre des civils au Burkina.

C’est un vrai problème et il n’y a pas de solution évidente. J’ai déjà écrit l’année dernière qu’il y a de nombreux acteurs qui veulent de l’instabilité: l’ancien président Compaoré qui était destitué il y a 5 ans et veut revenir, des trafiquants qui peuvent profiter de la zone où il n’y a pas de contrôle, une population locale qui veut avoir le contrôle de leur territoire en croyant qu’il y a des ressources minérales et des djihadistes qui ne sont probablement pas le principal problème au Burkina.

Une partie de la difficulté pour trouver une solution est la corruption de nombreuses personnes (militaires, fonctionnaires), il est impossible pour quelqu’un de dénoncer un membre de la famille et  la peur des représailles si vous dénoncez quelqu’un. Les Burkinabè sont des gens pacifiques et il n’est pas facile pour eux d’affronter des personnes brutales. Et enfin, il n’y a pas d’unité politique entre les différents dirigeants.

La zone où ASAP est actif est toujours calme. Nous sommes toujours en train de réaliser des projets et nous espérons sincèrement que vous continuerez à soutenir le développement des villageois.

Réfugiés et populations déplacées

Depuis 4 ans, le Burkina accueille des réfugiés du Mali. Il y a quelques camps pour ces réfugiés. L’un de ces camps devra être fermé car aucune des organisations caritatives ne peut entrer dans le camp pour contrôler ce qui se passe.

Le nombre de personnes déplacées est impossible à connaître. Ils vont dans une ville et enregistrent toute leur famille alors qu’en fait ils sont seuls. Ils peuvent également se déplacer vers un autre endroit et s’y réinscrire. Ceci est aidé par des organisations caritatives nouvellement arrivées qui cherchent à obtenir des fonds sur le dos des personnes déplacées. Il est très triste que certaines organisations profitent des pauvres juste pour se financer. On m’a dit que dans certaines régions, ces organisations non scrupuleuses se battent pour pouvoir planter «leur drapeau» en premier.

Le LAP

Quelques nouvelles plus positives. Le LAP se développe bien. Nous avons pu ajouter un deuxième château d’eau pour augmenter la disponibilité de l’eau. Nous allons commencer la construction de 2 nouvelles maisons pour les enseignants.

Un total de 32m3 disponible pour le LAP

LAP- étudiantes

Le système d’arrosage goutte à goutte pour les arbres fruitiers. 500kg de pastèques ont été récolté sur cette zone. Ils ont été mangés par les étudiants et sans doute aussi par les professeurs.

Oignons dans un des jardins

Le LAP

Protection lavable pour les menstruations

Une évolution positive pour nous de la crise des réfugiés / personnes déplacées sont les commandes que nous avons reçues d’organisations qui s’occupent de ces personnes.

Nous avons dû recruter 2 personnes supplémentaires afin de satisfaire le volume des commandes. Cet intérêt pour nos kits a commencé quand Odile a réussi à présenter les kits à la télévision nationale.

Pas facile de travailler dans un petit espace avec 7 personnes

Citations de la semaine

« Lorsque le pouvoir de l’amour l’emportera sur l’amour du pouvoir, le monde connaîtra la paix.» —Jimi Hendrix

«Imaginez tous les gens qui vivent la vie en paix. Vous pouvez dire que je suis un rêveur, mais je ne suis pas le seul. J’espère qu’un jour vous vous joindrez à nous et que le monde ne fera plus qu’un.»—John Lennon

J’espère que vous allez tous bien.

Hervé

Restez au courant de nos développements!