Sélectionner une page

En Europe, les impacts du virus corona sont nombreux. Cela limite nos contacts sociaux, nos possibilités de voyager, ce qui rend difficile le travail et les études.

En plus, il y a maintenant la peur de la vaccination: pour beaucoup la peur de ne pas l’obtenir et pour certains la peur de devoir la faire.

Au Burkina Faso, les impacts sont différents. Le problème du contact social concerne principalement les étrangers qui ne viennent plus au Burkina. Beaucoup de difficultés pour les personnes dont le travail dépend  des étrangers (artistes, associations caritatives).

Le festival international du film FESPACO (le plus grand événement TV et cinéma d’Afrique) vient d’être annulé.

Les différences entre pays développés et pays en développement s’aggravent avec cette pandémie: l’accès à Internet pour améliorer les contacts virtuels est très limité en Afrique, la disponibilité des vaccins est également très limitée.

Tout cela ne doit pas nous décourager d’aider les populations locales en leur apportant une meilleure éducation, de meilleurs soins de santé et un soutien à leur économie.

L’histoire d’Alimatou Sangaré  

 ASAP a construit une école primaire dans le village de Sokourani en 2002. Alimatou a rejoint cette école primaire en 2008.

L’école de Sokourani en 2004

Alimatou est du groupe éthique peul. Les Peuls sont principalement des éleveurs et ils sont traditionnellement nomades. Très peu de leurs enfants sont scolarisés et surtout pas les filles qui sont mariées très jeunes.

Certaines familles peuls se sont installées à Sokourani. Ils ont demandé un prêt pour acheter des aliments pour leurs animaux. Pour les motiver à envoyer leurs enfants à l’école, nous avons convenu d’un montant de prêt basé sur le nombre d’enfants peuls scolarisés, avec un minimum de 50% de filles. C’est ainsi qu’Alimatou a été envoyée à l’école primaire de ce village.

Alimatou est maintenant étudiante au LAP depuis 2014. Elle est en 7e année d’un programme de 8 ans.

C’est une élève extraordinaire toujours première de sa classe.

Dans sa 4e année d’école, elle est devenue presque complètement sourde et aveugle. Rien n’a été trouvé pour expliquer ces changements par les spécialistes de Bobo Dioulasso.

Grâce à des relations, nous avons pu utilisé des méthodes alternatives qui semblent avoir fonctionnées. Alimatou peut voir et entendre presque normalement.

Nous ferons tout ce qui est possible pour l’aider à se développer davantage après le LAP.

Voici un lien pour une petite video sur Alimatou:

https://www.youtube.com/watch?v=LPgQN2rAMLM

Photos d’une visite á Nefrelaye

Le projet de jardinage pour les femmes est un vrai succès.

Une nouvel hangar  a été construit à la maternelle pour que les enfants puissant jouer et manger à l’ombre.

Dictons de la semaine

« Transformer vos blessures en sagesse. »  Oprah Winfrey

«Ne me jugez pas sur mon succès, jugez-moi sur le nombre de fois où je suis tombé et que je me suis relevé. »  Nelson Mandela

Passez une bonne semaine,

Hervé

Restez au courant de nos développements!