Sélectionner une page

Au Burkina, le gouvernement étudie la possibilité de rouvrir les frontières terrestres aux populations. Maintenant, il est censé être ouvert uniquement pour les marchandises.

Ils envisagent également la vaccination contre le Covid-19. Étant donné que la plupart des gens ne considèrent pas ce virus comme dangereux, il est difficile d’imaginer qu’ils se feront vacciner, s’il est disponible.

L’histoire de Zoenabo

Dans chacun des villages où nous sommes actifs, il y a quelques personnes très remarquables. Ces gens sont des leaders qui recherchent le bien des villageois et non seulement leur propre bien.

Malheureusement, ce type de dirigeants est rare. Ils ne sont pas non plus toujours compris par les autres car ils ne correspondent pas au moule des dirigeants égoïstes. Vous êtes considéré comme stupide si vous n’êtes pas corrompu.

Qui est Zoenabo? Elle a 68 ans et vit dans le village de Nefrelaye au Burkina Faso. Elle est née dans le nord du pays près de Ouahigouya et comme beaucoup de son ethnie, les Mossi, elle a immigré avec son mari et ses enfants à 300 km au sud pour avoir des terres

Zoenabo (foulard bleu) apportant le remboursement des microcrédits féminins de Nefrelaye en 2011

Elle a 5 enfants. Son mari est décédé il y a 10 ans. Après sa mort, les décisions concernant les enfants de Zoenabo ont été prises par le frère de son mari. Un mariage arrangé a été organisé par ce frère entre Alimata, fille de Zoenabo et un vieil homme. En 2015, nous avons donné une bourse de 2 ans à Alimata pour devenir professeur d’école maternelle. L’école était assez loin de Nefrelaye et là, elle rencontra un jeune homme. Elle est tombée enceinte au début de la deuxième année. Il lui était impossible de retourner dans sa famille dans cette situation. Pour elle, la seule solution était l’avortement. La procédure (clandestine) ne s’est pas bien déroulée et elle est décédée quelques jours après.

Ce type de situation se produit encore trop souvent au Burkina.

Même avec toutes ces difficultés, lorsque vous rencontrez Zoenabo, vous remarquez immédiatement son bon esprit, toujours riante. Les femmes au Burkina sont très résilientes.

Elle est la dirigeante des femmes de son quartier et elle est également présidente de l’association des femmes gérant l’école maternelle.

Zoenabo (écharpe orange) lors d’une réunion à Nefrelaye 2019

Zoenabo dans le projet de jardinage en 2021

Pour APPA, il est important d’avoir de tels leaders comme contact dans les villages. Il est possible de les trouver chez les femmes, malheureusement ils sont presque impossibles à trouver chez les hommes.

La corruption et le gain pour soi sont la norme chez les hommes.

Vous pouvez trouver une courte vidéo de Zoenabo sur: https://youtu.be/Q3WPh3TNgzY

Nouvelles du LAP

Nous avons pu trouver des financements pour que les étudiants de la dernière année puissent passer leur permis de conduire. Il est en 2 parties, théorique et pratique.

Ils passeront le test théorique fin avril et le test pratique en juin

S’ils obtiennent leur permis de conduire, ils auront un avantage sur les autres jeunes dans la recherche d’un emploi ou pour leur propre activité. Les frais par étudiant sont de 235 euros, ils doivent participer avec 30 euros.

Les cours étant au LAP, 5 enseignants ont également profité de cette opportunité pour passer le permis de conduire (à leurs frais).

Citation de la semaine

« Ne me jugez pas sur mon succès, jugez-moi sur le nombre de fois où je suis tombé et me suis relevé. »– Nelson Mandela

«Notre plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque fois que nous tombons.» – Confucius

Passez une bonne semaine,

Hervé

Restez au courant de nos développements!