Cette semaine a été une semaine chargée. Parmi les activités, il y avait beaucoup de rangement de notre administration, ce qui n’est pas ma tâche préférée.

Mais nous avons eu une très bonne visite au village de Nefrelaye où j’ai pu profiter de la journée.

projet dans le village de Nefrelaye

Quelques projets dans le village de Nefrelaye

École maternelle

Cette année, nous avons une responsable très dynamique. Le nombre d’enfants est passé de 50 l’année dernière à 61 cette année

Projet anacardiers

En 2018, nous avons pu fournir des anacardiers aux agriculteurs de ce village.

Certains agriculteurs se débrouillent très bien et les arbres de 2 ans portent quelques fruits déjà.

Boureima a reçu 200 arbres et tous poussent bien. Son champ est long de la route, facile à visiter.

Pendant que nous étions à la maternelle, Ousmane, un homme plus âgé est venu nous parler. Il était mécontent car nous ne sommes jamais allés voir son champ d’anacardiers, mais toujours celui de Boureima. Nous avons dû y aller. Il est très fiers de son champ et il était très heureux de notre visite

Projet maraichage

60 femmes produisent des légumes pour la vente et pour leur cuisine. En raison d’un manque d’eau, seule la moitié de la zone clôturée a pu être exploitée. Chaque femme a un terrain de 10×10 mètres.

Grâce à de généreux donateurs, nous avons pu forer un deuxième puits pour avoir plus d’eau. Ce nouveau puits est à 110 mètres de profondeur et il produit 16 m3 / heure d’eau. Une pompe immergée alimentée par des panneaux solaires amène l’eau dans des bassins. Cela permettra aux femmes de doubler la taille de leur parcelle et donc leurs revenus de vente de légumes.

Une des raisons de notre visite était de les aider à distribuer les nouvelles parcelles disponibles. Il est apparu que chacune des 60 femmes voulait une nouvelle parcelle. Pas de place pour les nouveaux membres… Nous leur avons demandé s’il est possible de redistribuer les parcelles existantes afin d’avoir des parcelles adjacentes. Ce fut un NON immédiat. Nous allons donc diviser le terrain disponible en 60 parcelles puis ce sera au tirage au sort pour les répartir entre les femmes.

La pomme d’arrosoir a été cassée, ils ont donc trouvé un moyen ingénieux de la remplacer

Un beau Baobab le long de la route

Proverb of the week

«L’éducation est ce qui reste après qu’on a oublié ce qu’on a appris à l’école.»

Albert Einstein

« Ne formez pas les enfants à l’apprentissage par la force et la dureté, mais dirigez-les vers ce qui amuse leurs esprits, afin que vous puissiez mieux découvrir avec précision le penchant particulier du génie de chacun. »

Platon

Soyez bon pour vous-même et pour les autres,

Hervé

Restez au courant de nos développements!