Visite du LAP avec Stéphanie et Lucile

Avec Stéphanie (Suisse) et Lucile (Française), nous avons passé 3 jours de cette semaine au LAP. Stéphanie est responsable dans une entreprise de mise en place de rechargement pour voitures électriques et Lucile est ingénieur agronome.

Cela leur a permis d’échanger avec les étudiants.

Etudiants et enseignants année scolaire 2019-2020

C’était très instructif et les questions des étudiants n’étaient pas ce à quoi nous nous attendions. Cela allait de sujets sur la religion et mariage en passant par des questions sur les machines à laver, pourquoi les voitures électriques, les fétiches en Europe,….

Elles ont également passé quelque temps avec les filles à leur apprendre à fabriquer des bracelets en laine. Un grand succès.

Stéphanie et Lucie discutant avec la classe de BEP A 2

Stéphanie et Lucile au milieu des filles faisant des bracelets

“Palabre” au village de  Nefrelaye

Le but de la visite était de discuter des projets économiques dans le village: apiculture, crédits, jardinage et noix de cajou.

Pour l’apiculture, ils sont très enthousiastes à l’égard de ce projet, en particulier les femmes et elles nous demandent plus de ruches. Pour les crédits, les femmes étaient en retard pour finaliser leur remboursement, parce que certaines femmes ne remboursaient pas. Heureusement, elles l’ont fait lors de notre visite. Pour les hommes, ils sont en retard, mais de 4 ans. Avec eux, c’est toujours la même histoire. Le chef a pris une partie de l’argent donné pour rembourser les emprunts et le chef vient dire qu’il n’en sait rien. Ils ont accepté de venir à notre bureau dans 10 jours pour régler la situation.

Les hommes et les femmes participant a la réunion

Le projet de jardinage fonctionne bien. Chacune des 61 femmes participant au projet gagne jusqu’à 75 euros par an en vente de légumes et en garde pour sa propre cuisine.

Le problème est la quantité d’eau disponible, ce qui fait que seulement la moitié de la surface prévue peut être exploitée. Grâce à un donateur généreux, nous pourrons ajouter un puits avec une pompe immergée alimentée par des panneaux solaires pour compléter le projet.

En ce qui concerne les noix de cajou, certains agriculteurs ont un taux de réussite de 100% avec  les nouveaux arbres greffés plantés, d’autres ont 0% !!! La principale différence réside dans le soin que l’agriculteur accorde à l’entretien des arbres. À un moment donné, après la plantation des arbres, il y a eu une période sans pluie. Certains agriculteurs ont arrosé leurs arbres, les autres pas.

Lucile et Stéphanie écoutant la palabra et regardant les nombreux enfants

Photos de la nature

Proverbes de la semaine

Toute personne qui pense fortement fait scandale. Honoré de Balzac

Tout va mal quand la patience manque.

Bonne semaine à tous,

Hervé

Restez au courant de nos développements!