Nouvelles du Burkina

Il est toujours très difficile de faire la part des choses dans les informations qui viennent du Burkina Faso. C’est le cas pour les problèmes de violence et maintenant pour le Coronavirus.

Les informations officielles font cas de quelques nouvelles infections par jour. Souvent il y a des « cas importés » signifiant des personnes qui ont été contamines dans un pays voisin. En général il s’agit de chauffeurs routiers qui ont le droit de passer les frontières. Cela ressemble beaucoup a la transmission du SIDA.

En parlant avec nos connaissances sur place, il ne semble pas avoir eu de cas dans leur environnement, ce qui est une bonne nouvelle. Cependant, les mesures barrières sont très difficiles à appliquer et la détection est pratiquement inexistante.

Message de 2 élèves du LAP

Alimatou, classe de BEPA 2

Le covid-19 m’a beaucoup affectée car elle eut de nombreuses conséquences sur moi. D’une part, sur le plan pédagogique, la maladie nous a obligés à ne faire qu’un seul semestre au lieu de deux. En effet, en tant qu’élève en classe d’examen, je suis actuellement confrontée à des programmes non encore achevés avec les examens qui arrivent à grands pas. Je crains que cela impacte négativement mes résultats scolaires.

D’autre part, j’ai des soucis pour mes petits frères qui sont dans les classes intermédiaires avec tous ces programmes non terminés. Dans beaucoup de cas ils vont passer avec des moyennes qui ne reflètent pas leur niveau et ils pourront avoir des difficultés à la rentrée prochaine.

En outre, et ça ressemble à quelque chose de bien, la maladie nous oblige à respecter certaines règles qui sont tout de même bien pour notre santé, à savoir le lavage régulier des mains.

Enfin, notons que mes amies de l’école m’ont beaucoup manqué pendant ce long moment de confinement.

Salimata, classe de 4eme

La maladie à coronavirus m’a beaucoup impactée. 

D’abord, j’ai assisté à des congés précoces qui ont eu lieu le 16/03/2020 au lieu du 20/03/2020 et cela nous a obligé faire deux trimestres au lieu de trois. 

En plus les examens scolaires ont été repoussés à plusieurs reprises et cela risque d’avoir des conséquences négatives sur les résultats de mes grands frères qui sont en classes d’examen et je ne serai pas contente pour un échec quelconque. 

En outre, moi qui suis en classe de passage, les programmes ont été accélérés à partir du 1er juin 2020 avec toutes les conséquences liées à une possible incompréhension des cours. J’ai peur que cela n’abaisse mon niveau d’ensemble pour la classe de troisième l’année prochaine. 

Enfin je m’inquiétais beaucoup par rapport à la reprise de cette année scolaire car beaucoup de nos parents nous disaient que c’était fini pour l’école de cette année. Mais comme on a repris je suis tout de même contente. 

Nouvelle installation au LAP

Depuis le début de l’année nous avons un château d’eau additionnel au LAP. Afin de traiter l’eau d’une manière régulière nous avons installé une pompe Dosatron qui pompe de l’eau chlorée dans le système en fonction du débit de l’entrée de l’eau.

Cette eau chlorée est obtenue à partir de sel ordinaire et d’eau grace a l’appareil WATA.

Nouvelle installation

Statues de la semaine de Adama Gandema

Eléphant, 25cm

Pause sous l’arbre, 60 cm

Citations de la semaine

Le bonheur est né de l’altruisme et le malheur de l’égoïsme. « Bouddha »

L’égoïsme n’est pas l’amour de soi, mais une passion désordonnée de soi. « Aristote »

Bonne semaine,

Hervé

Restez au courant de nos développements!